Salut les Addicts ! Après vous avoir raconté en détail mes débuts sur un vélo dans cet article, on passe aux choses sérieuses avec une année pour apprendre ! Pas que ma première année à faire du vélo de route fut inutile, bien au contraire elle m’a fait prendre goût à ce sport, ce qui est bien sûr l’objectif numéro un ! Motivé à progresser un vélo, c’est l’heure ou mon esprit de Running Addict se met en marche pour faire fonctionner ces deux mondes ensembles. Car certes je pratique le vélo, mais je suis un coureur avant tout. Et comme les duathlètes et autres triathlètes semblent plutôt bien s’en sortir à gérer ces deux sports… À ce moment, je suis convaincu que le vélo ne freinera pas ma progression en course à pied, voire au contraire pourra l’aider.

Progresser en course à pied grâce au vélo ?

Nous sommes à l’hiver 2016, et cette théorie s’avèrera vraie par le suite. J’ai investi dans un home trainer d’occasion et roulé 2 à 3 fois par semaine, des petites sessions de 30 à 45′ en mode récupération. Et en couplant ça à un plan d’entraînement semi-marathon efficace, je suis ressorti avec un super chrono de 1h17 à New-York soit 3′ de gagnées en 1 an ! Ce résultat et les suivants depuis me confortent à dire que oui le vélo peut faire progresser en course à pied… Si on l’utilise intelligemment. Dans un plan d’entraînement marathon par exemple, je ne vais pas aller me brûler sur une grosse séance de vélo. Je sais que le plan d’entraînement marathon est déjà très dur en lui même. Le vélo sera un complément pour ajouter du volume. On peut coupler les deux mais si on prépare une course, le focus est sur la course ! Bref vous voyez la philosophie ?

Une année pour apprendre et… beaucoup progresser !

Une fois la première partie de saison en course passée, le Printemps et l’Été sont propices à se faire plaisir sur un vélo, je me suis donc mis l’objectif clair de faire une belle progression à vélo. Et par belle progression, je veux dire augmenter un peu le kilométrage mais surtout commencer à travailler l’intensité. De 100km par semaine la première année en mode promenade, on passe à près de 200km par semaine en mode apprentissage…

L’avantage quand on connait un sport d’endurance c’est qu’on a une certaine logique qui peut se transposer d’un sport à l’autre. Pas totalement bien sur mais à force de lire sur le sujet de l’entraînement à vélo, le parallèle est devenu de plus en plus clair dans ma tête… Je ne vous partagerai pas ici les entraînement que j’ai réalisé cette année là, mais je pourrais le faire dans un autre article si vous y tenez !

Le circuit de Formule 1 pour rouler vite !

Le fait est que cet été studieux sur le vélo m’a fait progresser de manière diabolique. Ça plus le fait de rouler sur le Circuit de Formule 1 de Montréal au bitume hyper lisse (ça change de tous les autres coins de Montréal, presque injouable de s’entraîner…) donne des vitesses que je n’aurai même pas imaginé en rêve en démarrant la saison. Les 35km/h sont désormais atteints sans être à fond et selon les entraînements, passer les 40km/h est devenu quelque chose d’envisageable en poussant les pédales. Et j’adore cette sensation de vitesse !!! Mon instinct de compétiteur est donc passé par là…

Un premier duathlon pour découvrir…

J’ai démarré le vélo pour le fun, puis c’est devenu intéressant pour la course à pied, puis pour aller plus vite à vélo… La suite logique était évidemment de passer à la compétition. Décidé début Août, je m’inscris au Duathlon Esprit de Montréal qui se déroule au Circuit Gilles Villeneuve, mon lieu d’entraînement, que rêver de mieux ! Un mois d’entraînement ou j’introduirais mes premières séances mixte vélo course à pied et découvrirait ce que veut dire courir avec les grosses cuisses… Rouler vite sur un vélo, en descendre et partir courir presque instantanément c’est… Spécial, très spécial… Un peu l’impression de courir comme un clown au début mais… On s’y fait ! En tous cas le jour J j’étais prêt pour tout donner…

Pour découvrir comment s’est passé mon premier duathlon, je vous invite à lire le compte-rendu ici ! C’est à ce moment que j’ai eu le déclic que le vélo et moi on allait être ami… Une année pour apprendre et fun, bref une année réussie ! 😉

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here