3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

0
2397
3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

Tout ce que je vais expliquer ici dans mes conseils pour débuter le natation, je l’ai fait ! Ou plutôt je l’ai mal fait ! Et je suis fier de l’avoir mal fait car c’est grâce à ces erreurs que j’ai pu apprendre à faire le bon geste ! Et maintenant c’est à votre tour de profiter de mon expérience avec cette vidéo ! (version article juste après)

Vous le savez je suis parti de zéro en natation… si vous ne le savez pas, j’en avais parlé ici en faisant le bilan de ma première année de nage. Et maintenant que je maîtrise tout ça (grossièrement, je suis loin d’être un excellent nageur, je n’ai pas pris la grosse tête !), je suis prêt à vous donner quelques conseils pour débuter la natation efficacement… Et surtout ce qu’il ne faut pas faire pour progresser plus vite ! En fait plus que des conseils, ici je vais casser des idées que l’on se fait quand on débute et qui sont fausses… Et surtout qui empêchent beaucoup de progrès !

Nagez avec vos bras, pas avec vos jambes

3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

Dans les conseils pour débuter le natation, il y en a un qui nécessite une vraie prise de conscience… Saviez-vous que la propulsion en natation est réalisée à 90% par les bras ? Les jambes ne nous servent quasiment pas à avancer ! Il faut plutôt les voir comme un gouvernail qui nous stabilise et nous aide à aller dans la bonne direction. Alors arrêtez de vouloir faire des grands mouvements de jambe sous l’eau. C’est tout l’inverse qu’il faut faire ! Faites de petits mouvements en gardant les pieds très proches l’un de l’autre. Essayez même d’avoir vos gros orteils qui se touchent lorsqu’ils se croisent.

Les jambes doivent juste rester alignées derrière notre corps.

En fait, moins nos jambes dépassent, mieux c’est, car comme on parle d’aérodynamique en vélo… ici on parlerait d’hydrodynamisme… si on descend nos jambes bas dans l’eau en espérant que ce grand mouvement va nous faire aller plus vite, il va surtout nous ralentir en exposant une surface de corps plus importante à l’eau ! Et l’eau nous freine naturellement… Le moins de place on prend dans l’eau, le moins elle nous freine ! Notre but est donc de rester le plus compact possible, tel une torpille ! Et autant dire que si vos jambes font un grand ciseau… C’est tout sauf efficace !

Et si en plus je vous dis que c’est aussi ce genre de grands gestes qui consomment des tonnes d’oxygène et qui vous essouffle ? Car nos jambes sont composées d’énormes muscles qui consomment… et notre oxygène  nous est pas mal compté sous l’eau… (ça paraît bateau pour un nageur expérimenté, mais le fait d’être limité en terme de respiration est TRÈS TRÈS compliqué à gérer au début, je sais de quoi je parle !)

Arrêtez de respirer comme si vous faisiez de l’apnée

3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

Ce qui m’amène à la suite de mes conseils pour débuter le natation : la gestion de la respiration… C’est peut-être ce qui est le plus compliqué à maîtriser quand on commence à nager… En fait ça ne l’est pas tant que ça si on casse la barrière psychologique que l’on s’est soi même créé ! La natation ne demande pas une quantité d’oxygène énorme. Si on respecte le point 1 et que l’on ne tente pas d’utiliser ses jambes comme un turbo… on peut avancer sans être au bord de l’asphyxie et respirer relativement confortablement.

La pire chose à faire quand on respire en nageant le crawl c’est donc… ce réflexe naturel mais tellement mauvais de prendre la plus grande inspiration possible lorsqu’on sort la tête ! Non seulement c’est inutile car comme je l’ai dit, la nage est plutôt économique de ce côté là… mais surtout c’est ce réflexe qui va créer et entretenir notre sensation d’asphyxie ! Car cette sensation ne vient pas du manque d’oxygène, elle vient au contraire du fait qu’on en a trop ! L’oxygène est transformé en dioxyde de carbone et si on ne l’expire pas, il reste dans les poumons et donne cette sensation de brûlure… la respiration en crawl, ça doit donc être aussi ridicule qu’une toute petite inspiration.

Une musique simple : Bubble, Bubble, Breath !

Et surtout il faut expirer de manière constante sous l’eau pour vider correctement ses poumons du dioxyde de carbone ! Comme on dit chez Swim Smooth : Bubble Bubble, Breath ! Expire, expire, respire ! Dernier point… Une grande inspiration, c’est remplir ses poumons d’oxygène, ce qui transforme le haut de notre corps en bouée… et fait couler nos jambes… les jambes qui coulent ça nous ralentit, et ça nous oblige à mettre des coups de jambe plus puissants, ce qui nous essouffle… Un vrai cercle vicieux…

>> À LIRE : Récit de mon premier Ironman 70.3 avec un départ à 1 degré !

N’essayez pas de trop glisser dans l’eau

3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

Autre conseil pour débuter le natation qui a été primordial pour moi au début (peut être que ce n’est pas la cas de tout le monde mais c’était le mien quand j’ai commencé)… Et je remarque énormément de monde qui nage comme ça quand je passe à côté du bain public avant mes cours du mardi matin. Nager avec un rythme très lent, comme si tout se passait au ralentit est totalement contre productif !

N’essayez pas d’avoir cette impression de glisser à travers l’eau… en fait c’est l’effet inverse qui se produit pour les débutants que nous sommes (il faut être un très bon nageur pour que cette glisse puisse avoir un effet)Lorsque on a l’impression de glisser, qu’il n’y a plus de mouvement de bras en cours sous l’eau, tout ce qu’on fait au final c’est freiner… Car comme je le disais tout à l’heure, l’eau nous freine énormément ! L’eau a en effet une densité 1000 fois supérieure à celle de l’air… Donc le moindre moment où l’on n’est pas en train de faire un mouvement qui fait avancer… on freine…

D’où le fait d’augmenter la cadence ! Le but est d’avoir quasiment à tout moment une de nos mains qui pousse l’eau vers l’arrière. Il faut bien sûr trouver un juste milieu entre une cadence élevée et un geste qui reste efficace… Mais c’est là toute la difficulté ! Si vous voulez plus de détail sur ce point, on vous en a parlé sur le blog de Swim Smooth Montréal !

3 conseils pour débuter la natation : par un débutant pour les débutants

Conseils pour débuter le natation : bonus pour progresser plus vite !

Je vous ai donné jusque là des conseils pour débuter le natation à appliquer par vous même ! Et ils m’ont aidé à gagner des secondes par poignées au début ! (voir ma progression ici). Ce sont des conseils génériques, qui s’appliquent à peu près à tous les débutants. En fait, ils permettent d’intégrer la logique de la nage. Le problème c’est qu’après ça, tous les défauts que l’on va développer en nageant ne sont pas forcément les mêmes d’un nageur à un autre. Et s’améliorer sans savoir quels sont ses défauts principaux… C’est compliqué !

2 manières de trouver ses défauts et de travailler pour les corriger

  1. S’inscrire à un cours spécifique pour débutant : Attention à ce que ces cours soient en petit groupe, car tout l’intérêt est que le coach qui le donne vous observe. Il pourra alors vous dire quels sont vos défauts principaux. Et surtout, vous expliquer comment les corriger ! Et ça ne prend pas des mois lorsqu’on est bien conseillé. J’ai pris 3x1h de cours débutant (12 personnes) au tout début puis j’ai nagé tout seul en essayant de faire ce que j’avais appris.
  2. Investir dans un cours privé avec analyse vidéo : Ça c’est l’idéal, c’est LA chose qui m’a permis de progresser de manière énorme dans ma première année. Un cours privé, c’est un coach qui pense 100% à vous et va donc vous accompagner dans les changements que vous devez entreprendre. Le must, si quelqu’un fait ça proche de chez vous, c’est de faire une analyse vidéo. En prenant des images de votre nage sous différents angles, c’est encore plus efficace pour expliquer ce qui ne va pas et comment il faut faire pour le corriger !
J’espère que ces conseils pour débuter le natation vous ont été utiles ? Si oui, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter via la boîte ci-dessous. Ça vous permettra de ne rien louper de mes prochaines publications ! 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here