Salut les Addicts ! Si je vous ai raconté mes débuts en natation, je ne vous ai pas parlé de mes réflexions sur le planning associé ! Mais comment font les triathlètes pour progresser dans 3 sports à la fois ! Il n’y a que 7 jours dans une semaine, les possibilités ne sont pas infinies ! Quand j’étais plus jeune et que je faisais de l’athlé, je trouvais les triathlètes fous… Aujourd’hui je me mets dans leurs bottes et je commence à comprendre… et à essayer de trouver ce qui fonctionne le mieux que ce soit en terme d’emploi du temps ou de récupération… et on en parle aujourd’hui !

Vous connaissez la règle de trois ?

Quand je vous parle dans mon article sur le nombre d’entraînements à faire pour bien progresser en course à pied… Je dis que 3 sorties par semaine est le minimum pour voir de vrais progrès. En dessous on peut maintenir un niveau mais compliqué de vraiment progresser. Et bien… C’est pareil dans les deux autres sports que constituent le triathlon. Donc si on prend cette logique, il faudrait 3 entraînements par sport égal… soit 9 entraînements par semaine (minimum) ??? Ouille ça fait mal. Ça c’est pour la théorie mais voyons si ça fonctionne dans la pratique.

 

Comment font les triathlètes ?

 

Grosse semaine ou pas ?

Avant c’était simple, je courais 75km dans la semaine et je pouvais dire que j’avais fait une grosse semaine ! Aujourd’hui… il faut y regarder de plus prêt pour le voir ! 50km de run, c’est un volume correct mais qui prend tout son sens quand on sait ce qu’il y a à côté. À vélo j’ai un petit 130km, pas gros mais on ne peut pas tout faire ! Surtout que le circuit de Formule 1 est encore fermé… je garde des forces pour sa réouverture lundi et attaquer des intervalles qui font mal ! 😉

Réparti sur plusieurs sports, le volume passe beaucoup mieux !

Je suis sorti 4 fois à pied, 4 fois à vélo et 2 fois à la piscine. Si on pourrait considérer 10 entraînements, je n’en compte que 8. Les deux du weekend sont des enchaînements bike-run et run-bike. J’aurais très bien pu faire plus long sur le premier sport et ça aurait été un entraînement simple. Bref 8 entraînements, pas de fatigue physique… Je continue mes expérimentations de ce côté et… Je vous tiens au courant de la suite ! En attendant, si vous voulez voir le détail et notamment ma grosse séance de fractionné du mercredi… Direction mon compte Strava, tout y est détaillé ! 😉


Comment font les triathlètes ?

En attendant, je continue à augmenter le volume de natation petit à petit. 3,5km cette semaine et une progression intéressante sur l’aspect technique… Je vous en ai parlé la semaine dernière et je continuerai de vous faire suivre cette évolution !

5 COMMENTS

  1. Effectivement pas facile de caser tous ses entraînements et les courses dans un planning familial et professionnel 😜 !
    Penses tu que par bloc de 3 semaines, viser l’amélioration d’un sport et le maintient des 2 autres c’est jouable ? Et tu réalises un roulement…
    • Oui je suis totalement d’accord avec ça ! Dès la saison terminée (à ma prochaine compet), je coupe et je reprendrais tranquillement en course / velo mais en mettant le focus sur la natation pendant l’automne. Cet hiver le focus sera plus sur la course pour préparer une course printemps et… au printemps plus sur le vélo.
      Tout ça en ayant toujours en numéro 2 la natation que je ne mettrais jamais en “entretien” vu que je suis débutant ! 🙂
  2. Pas mal pour un début! 🙂
    Tu débutes en natation, donc on ne t’en veux pas pour le volume de nat’ un peu faible encore. Ca va venir.
    Pour progresser, y a pas de secret. Il faut faire du bi-quotidien comme tu le fais (sinon ben… il n’y a pas assez de jours dans la semaine x). Ma technique était d’aller bosser en vélo et d’aller nager/courir dans la journée. Pas forcement très long, mais efficace quand on a peu de temps. Je connais bon nombre de triathlètes qui ont vie de famille et boulot. Il faut s’organiser, c’est tout.

    Un conseil : ne néglige pas le renforcement musculaire. C’est une des raisons pour lesquelles je me suis blessée… En natation, tes épaules et la ceinture abdominale (coucou le gainage!) sont hyper importants pour un bon placement dans l’eau et pour que tu ne te fatigue pas trop.

    J’arrête sinon, je vais écrire un méga pavé (bon, c’est déjà fait…). Amuse toi bien! 😀

    • Au contraire j’adore lire les avis des principaux concernés ! 😉
      Je pense avoir l’organisation qu’il faut pour bien gérer tout ça mais ça fait quand même une sacré différence avec “juste la course” ou même vélo course ! Le casse-tête commence avec 3 sports au final ! Enfin bon les décathloniens ont bien 10 épreuves à travailler ! 😉
      • Je ne me plaindrais plus jamais, tu as raison!! Pauvres décathloniens.

        Vu ton planning, je pense que je ne t’apprends rien. Tu as saisi le truc ;). Se servir de la nat’ et du vélo comme récup’ ; ou encore ne pas faire (ou éviter) trop entraînements lourds à la suite… :).

        (En méga novice que nous étions, mon copain Florian et moi, on a écrit quelques articles à ce sujet. On en parle un petit peu dans notre blog, tu as le lien. Si ça t’intéresse 😉 ).

        En tout cas, si on peut aider avec notre mini expérience, n’hésite pas à nous faire signe. Un énnoorrrmmmee bon courage pour la suite :D!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here