Suis-je en plein rêve ? Il semble que non mais le plaisir que je prends à nager en ce moment est juste énorme ! L’apprenti nageur n’en a maintenant plus que le titre ! Depuis le bilan de mes 1 an de natation, les progrès ont encore été visibles. J’ai même été « obligé » d’aller nager avec le groupe plus rapide ! (Je dis obligé car je l’adore mon petit groupe, on a progressé ensemble depuis cet hiver et l’ambiance y est vraiment top). Bref, c’est un mal pour un bien car dès la première séance avec les rapides… j’ai senti que j’étais à ma place et qu’en m’accrochant sur les séances j’allais pouvoir passer une étape de plus dans ma progression !

Mais avant ça repartons un peu en arrière !

Car cet été j’ai passé un gros cap. Chronométriquement les temps ont baissé à mon CSS / seuil mais ce n’est pas le plus important. Le plus important c’est à quel point l’endurance est devenue une force. Et comme toujours ce n’est pas arrivé par hasard, je n’ai simplement pas loupé un Red Mist. Le Red Mist c’est la séance longue du mercredi matin avec Swim Smooth Montréal. Une séance d’1h30 au total où je nage environ 4500m.

Une distance que je finissais très difficilement il y a peu. Sachant que le rythme de cette séance est sur un tempo tout de même soutenu… L’explosion en vol n’est pas anormale. Ça m’est arrivé en juin… Deux fois même ! Ça ne voulait plus, j’étais tout bonnement épuisé musculairement ! Et puis en juillet ça a commencé à progresser. J’allais au bout des séances sans perdre le rythme.

Les gros tests chrono de fin de séance étaient très concluant. Si on m’avait dit il y a peu que je nagerais un 1000m à 1’39/100m de moyenne, le tout après 3500m d’une séance déjà fatigante… je n’y aurais pas cru ! Et puis août n’a fait que confirmer ça. Les séances longues se terminaient par des plus classiques séries de 200m… que j’ai été capable de nager au-delà de mon CSS / rythme au seuil. Bref les muscles ont appris pendant l’été et leur endurance est devenue vraiment importante !

Revenons maintenant au présent !

Changer de groupe et être envoyé avec des athlètes vraiment expérimentés pour le neo-triathlète et surtout neo-nageur que je suis, c’est impressionnant ! Surtout quand tu te rends compte au bout de 50m qu’ils pratiquent tous la culbute pour faire leur virage. Damn, this time has finally come… Il faut que j’apprenne à pratiquer cette culbute au plus vite car avec un virage que je qualifierais de « manuel » (celui qu’on fait tous en posant la main sur le mur pour se tourner) on perd une bonne longueur de corps sur celui qui nous précède… En gros j’ai dû relancer l’allure à chaque virage sur cette séance : ça n’aide vraiment pas !

Mais le principal c’est que j’ai tenu et sans avoir l’impression de devoir me donner au max. sachant qu’on nageait à 1’33/100m… ça donne confiance ! Évidemment pour le moment, c’est dans les pieds avec un gros gain dû au drafting ! Mais c’est comme ça que j’ai débuté dans mon ancienne ligne et que j’ai progressé jusqu’à en devenir leader… J’espère juste faire de même ! Ne me voyez pas prétentieux dans cette volonté, c’est juste ma naïveté d’apprenti nageur qui parle ! Ça peut paraître fou mais je suis un compétiteur… donc à chaque marche je cherche comment monter la suivante, c’est tout ! 🙂

Une chose est sûre, je me souviendrai de cette première séance avec les rapides… Comme on a fini en avance, le coach nous a ajouté son célèbre et redouté bonus… Un 4x50m sprint en face à face… Et j’ai nagé avec une légende sur ce 4x50m ! Pas une légende dont vous connaîtriez le nom mais je vais simplement vous dire qu’il a déjà fait 10x le Championnat du Monde d’Ironman à Kona… Ça parlera même aux non spécialistes ! 🙂

L’histoire de ma progression en natation n’est pas finie !

J’ai cette agréable sensation qu’il y a encore des marches à monter… Et je vais tout faire pour y arriver ! Ma confiance vient aussi de la dernière analyse individuelle que j’ai pu faire avec mon coach. On a travaillé de nouvelles choses et quand ça va se matérialiser il m’a dit que je devrais pouvoir aller chercher les 1’30/100m… Il n’en faut pas plus pour me donner une motivation extrême… Je continue de m’entraîner sérieusement pour y arriver et je continuerai évidemment de vous raconter ça ! )

5 COMMENTS

  1. salut!! salut!!!

    je me présente vite fait, je prépare des tri L/XL et plus….je m’entraîne seul et à “”l’envie”. ma question: s’inscrire en club de natation aide vraiment à progresser, techniquement, en force etc…? merci!!!!

    • Salut !
      Moi ça m’a énormément aidé c’est clair ! Après n ne peut pas mettre tous les clubs de natation/triathlon dans le même paquet évidemment ! J’ai un super coach donc les sessions sont tops ! Tout dépend de ce paramètre ! 🙂
    • Salut ! En natation ma moyenne est à 3 x par semaine. Parfois 4 et parfois 2 selon mon emploi du temps mais j’essaye de maintenir le 3x/semaine autant que possible car ça marche !!
  2. Salut Nico,
    As tu prévu de parler de la spécificité de la nage en eau libre (technique de nage, différence vs piscine…)? Ce sujet serait intéressant pour tous les triathletes débutants qui te suivent car pour y être actuellement personnellement confronté c’est une transition qui est loin d’être simple.
    Merci à toi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here