Salut les Addicts ! Le compteur vers mon objectif triathlon est lancé. Aujourd’hui on est à J-355. Pas de stress mais c’est le moment de se pencher sur une planification sérieuse. En fait, même si je viens d’annoncer mon projet triathlon… l’idée est dans ma tête depuis quelques temps déjà. Tranquillement pas vite, l’entraînement a même déjà commencé et ce mois de juin en était la base. Un test sur un mois pour me prouver que j’aurais l’envie d’endurer l’entraînement triathlon. Un gros mois d’entraînement que je vous propose de revoir, les prochains mois vont sûrement y ressembler.

L’endurance de coureur sur un vélo !

À un an de l’objectif, c’est clairement de se construire une bonne endurance, avec du volume à vélo et à pied qui est important. Bonne nouvelle, au mois de juin, aucune douleur, pas de fatigue, j’ai pu enchaîner les entraînements de manière hyper efficace. Et c’est bien là l’objectif numéro un. S’écouter pour éviter au maximum les pépins physiques. Avec près de 1000km de selle et 175km à pied, on peut dire que c’est plutôt bon. À pied, rien de fou, j’ai fait des mois à plus de 250km en préparation marathon. Le cumul à près de 250km par semaine de vélo (incluant du beaucoup de Bike Commuting !) est à mon niveau le plus impressionnant. Surtout sans fatigue… Preuve qu’en faisant très attention à sa récupération, et à ne pas augmenter volume et intensité en même temps… On peut faire de belles choses ! 😉

La compétition, rien de tel pour progresser !

L’entraînement, c’est bien mais quand on est dans un nouveau sport, se confronter aux conditions de la compétition c’est top. Surtout que dans un sport comme le triathlon, ce n’est pas juste courir… Il y a quand même pas mal de détails qu’il faut maîtriser, de la technique à la stratégie ! Cet été je veux donc faire beaucoup de compétition pour apprendre… Car c’est pas dans l’hiver québécois que je vais travailler tout ça ! 😉

J-355 : bâtir le projet "tranquillement pas vite"

Au programme ? 4 duathlons minimum (je rappelle à ceux qui découvre que je ne nage pas encore… Oui oui mais c’est en projet, je vous le racontais ici…). Et ça commence dès dimanche, le 9 Juillet avec un Duathlon Sprint (5km CAP + 20km Vélo + 2,5km CAP) enchaîné le 16 Juillet un Olympique (10km CAP + 40km Vélo + 5km CAP). Retour à l’entraînement ensuite jusqu’au 6 Août et un nouveau Duathlon Olympique dans le Vieux Montréal. Le gros objectif étant prévu pour le 10 Septembre avec le Duathlon Olympique Esprit, sur le circuit de Formule 1 de Montréal. Et ces compétitions, j’ai vraiment envie de les réussir. Me prouver que la partie vélo/course est déjà bien maîtrisée cet été serait un gros élément de confiance dans l’optique triathlon.

Rendu en septembre… On fera le point !

Si je connais mon objectif, ce n’est pas pour ça que je vais écrire un plan d’entraînement d’un an pour y arriver. J’ai une idée des grosses étapes que je veux accomplir dans ma tête mais… Je fais énormément confiance à mon ressenti pour planifier mon entraînement et septembre c’est encore loin. Rendu là, je ferai le point de comment s’est passé l’été. Quels ont été les points positifs et négatifs pour mettre le focus sur ce qu’il faut travailler. Tout simplement. Et puis j’écouterai mes envie aussi ! Pour s’entraîner fort, il faut faire ça pour le plaisir avant tout je le dis tout le temps. Peut-être qu’en septembre je voudrais préparer un 10km ? Ou un semi ? Ou tout simplement prendre un break avant d’attaquer le gros morceau de l’apprentissage de la natation à l’automne !

Advienne que pourra, mais soyez sûr que je vous raconterais tout ça ! 😉

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here