Salut les Addicts ! Le compte à rebours vers mon objectif triathlon est lancé. Nous sommes à la semaine 4/52 de ce challenge. Et si le défi est énorme, je suis serein car clairement en avance sur le programme. Ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’embuches en cours de route évidemment. Mais en prenant chaque journée une par une, en faisant ce que j’ai à faire pour progresser, sans me prendre la tête, je suis convaincu d’arriver à mon objectif. Après deux lundis trustés par des compte-rendus de compétition, cette semaine, je prends du recul et je vais vous donner mon sentiment sur les premières semaines de mon projet triathlon !

Les compétitions donnent une confiance et une motivation ÉNORME !

Si, quand je me suis inscris à mes récents duathlon sprint et duathlon olympique, je me demandais si c’était une bonne idée… Aujourd’hui, je n’ai aucuns doutes, je sais que j’ai clairement bien fait ! Rien que pour l’expérience de toutes les spécificités liées au duathlon/triathlon, ça vaut le coup. Bien gérer la première course à pied pour aller vite tout en gardant de l’énergie, être efficace en transition sans faire n’importe quoi, monter et descendre du vélo au vol avec un cardio au taquet… La concentration du débutant que je suis était au maximum dans ces courses ! Et évidemment en terme de progression, le dépassement de soi qu’offre une compétition n’a nul autre pareil…

Triathlon Addict : De coureur à triathlète

Retour de ma forme de coureur !

C’était du bonus mais en terme de confiance en moi, ces courses ont été super utiles ! Quand mes 10km du mois de mai se sont soldés par des chronos autour de 36’30 en étant cramé, j’ai réussi à faire un joli 37’55 sur le début de mon duathlon olympique… Avec une belle côte à prendre deux fois et encore 1h30 de course à enchaîner derrière, ce chrono est très rassurant ! Et réussir à courir le 5km post vélo à 3’45 du kilomètre est encore plus satisfaisant. Parce qu’en plus de la forme physique, c’est le mental qui a été testé dans cette course. Je me suis fait violence plusieurs fois pour relancer le rythme, remonter et attaquer des concurrents. Ce mental que j’avais peur d’avoir perdu en mai et qui au final est présent quand le plaisir est là… J’ai toujours dit que plaisir et performance étaient liés ! 😉

en avance sur le programme à l'arrivée de mon duathlon sprint

Une progression à vélo hyper encourageante !

En Juin j’avais fait du beau travail sur le vélo… Ça commence à vraiment porter ses fruits. En regardant ma moyenne à vélo (34 km/h) sur le parcours difficile du Duathlon de Magog (40km avec 515m D+), je n’ai qu’une envie c’est de continuer à progresser de cette manière. Finir 4ème de la course c’est top, ne pas perdre de place à vélo (en fait je me fais doubler une fois et je double une fois), c’est encore meilleur ! J’ai découvert que mes fines cuisses de coureur n’ont finalement pas besoin d’être surdimensionnées pour avancer… Et qu’au contraire, dès que ça grimpe, je suis capable d’en laisser beaucoup sur place avec mon gabarit type Romain Bardet ! 😀

Depuis, j’ai fait une belle séance de côte au Mont-Royal, 5 x la voie Camilien Houde pour ceux qui connaissent… Des efforts de 5′ pour grimper les 1,6km… Dur mais je sens que ce genre de séance est à privilégier pour moi en ce moment ! (le détail sur mon Strava ! )

Continuer cet été studieux…

Après la course de dimanche j’ai pris 5 jours relax pour bien récupérer avant de se remettre au charbon… Je suis 100% motivé à faire les choses bien. En faire beaucoup quand il faut en faire beaucoup mais surtout récupérer quand il faut récupérer… C’est la clé ! Mon corps me le demandait de toute manière. Une prochaine course dans les rues du vieux port de Montréal le 5 Août qui promet d’être énorme… Et 2 semaines d’entraînements jusque là…. De quoi placer quelques belles séances, autant à pied qu’à vélo… Je suis en avance sur le programme et je compte bien le rester ! Et même si les pelotons ne sont pas très fournis en duathlon, j’ai toujours le petit challenge d’aller accrocher un podium overall après deux 4ème place ! 😉

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here