Salut les Addicts ! Dans mon cycle de volume, j’avais prévu une semaine choc histoire de le finir en beauté. Le programme annonçait près de 300km de vélo et 50km de course, plutôt ambitieux ! Évidemment tout cela n’était qu’un plan, ce sont mes sensations qui dictent mon quotidien. Semaine intense donc à revivre !

Lundi : Biquotidien pour démarrer la semaine choc !

Attaquer la journée par 1h30 de vélo au réveil et la clore par 45’ de course, ça permet de bien dormir le soir ! Pour autant la fatigue vient plus de l’énergie dépensée que d’une fatigue physique. Le vélo se fait sans forcer, à travailler la technique sur les aérobars et dans le vent. Tenir son vélo, bien prendre les virages sans perdre la position… Un bon petit déjeuner après ça pour récupérer et les forces sont encore là le soir pour 45′ de “footing max”. Quelques gammes et 8 lignes droites pour compléter cette grosse journée !

Mardi : 2h de vélo dans le gros vent !

Les rafales de vent sont intenses à Montréal ce mardi. Et pour aller rouler sur le circuit avec un vélo de triathlon et des roues de 55mm… Il faut être confiant dans sa capacité à tenir le vélo ! Parce que ce ne sont pas mes 61kg qui maintiennent grand chose. J’avais prévu 2h, ce sera finalement 1h50, fatigué de rester concentré tout le temps et de lutter face aux grosses rafales de vent pour faire avancer la machine !

Mercredi : L’heure de vérité de la piste !

La piste ça ne trompe pas pour tester sa forme. Ce mercredi l’artillerie lourde était de sortie, c’est la grosse séance ! Les jambes se souvient encore du vélo d’hier mais répondent finalement très bien. 4’ d’exercice de poursuite en guide de hors d’œuvre et le gros morceau… 6x800m allure progressive et récupération progressive (2’ à 3’). Dur mais c’était sans compter un petit 5’ à la fin, à réaliser à allure 10km. A 3’33/km, le compte est bon et moi je suis content d’aller me coucher après ça ! Tous les détails de cette séance et des autres sur mon compte Strava !

récit d'une semaine choc à 300k de vélo et 50k de course !

Jeudi : Récup, Récup, Récup !

Récupération veut dire réveil aux aurores pour 30’ de footing de récupération à 5’30/km. Pas grand chose à dire, le reste de le journée est sans activité physique autre que mon Bike Commute vers le boulot. Une journée pour recharger les batteries qui fait du bien !

Vendredi : Vélo + Course au Mont-Tremblant

Après la journée de recup, les jambes sont prêtes à repartir de plus belle. Ça tombaient bien on est en weekend au Mont-Tremblant et j’ai hâte de découvrir le parcours de l’Ironman ! Au final une de mes meilleures sorties depuis que je roule. J’appréhendais les bosses, j’ai aimé monter et adoré descendre à plus de 70 km/h et la route mouillée n’a rien de terrible quand la route est belle. Résultat 62km qui passeront comme une lettre à la poste… A près de 36km/h de moyenne… Je n’ai pas vraiment réalisé en cours de route à quelle vitesse moyenne j’allais… Côté cardio j’étais en endurance, mes jambes sont en feu en ce moment ! Je sens que mes premiers duathlons vont être sympathiques !

Pour conclure la journée en beauté, un petit 12km de course sur le parcours encore une fois vallonné de Tremblant me montre que la fatigue ne monte pas malgré le volume réalisé, c’est parfait !

Nike Flyknit Racer : Chaussure running compétition supersonique

Tenue de course : Cuissard KalenjiChaussures Nike RacerT-shirt Running Addict

Samedi : Sortie longue de vélo ?

Sortie longue au programme… Mais j’ai changé le programme en cours de route ! Quand tu te retrouves sous une averse orageuse, avec de la grêle et les voitures qui t’envoient des gerbes d’eau sur la tronche… Tu as juste envie d’accélérer et de rentrer prendre une bonne douche… Du coup c’est ce que j’ai fait ! J’ai appuyé un peu plus fort sur les pédales, monté les côtes en force et déboulé dans les descentes pour me retrouver avec une sortie de 65km à nouveau proche des 36km/h de moyenne… Je pense vraiment avoir passé un cap à vélo ces dernières semaines en étant capable de tenir un rythme rapide mais qui ne fatigue pas trop… Un futur rythme Ironman 70.3 peut-être ?

Dimanche : Course à pied vallonnée au top

Ce qui est fun au Mont-Tremblant c’est que ce n’est jamais plat mais que les côtes ne sont jamais interminables non plus. 11km et 160m de D+ sur cette sortie du dimanche qui passent comme une lettre à la poste. Aucune fatigue de la grosse semaine réalisée, j’aurai même l’envie d’accélérer un peu le rythme mais je garde ma moyenne mon endurance fondamentale.

Je finis donc cette semaine avec 264km de vélo et 53km de course et le goût de vouloir y retourner tellement j’ai pris du plaisir à m’entraîner ! Et si la forme est excellente (ça aide), le fait que je m’amuse est évidemment la plus grande des motivations à continuer !

Next articleBaisse la tête t’auras l’air d’un coureur !
Athlète touche à tout, de l'athlétisme à la route en passant par le trail et maintenant le triathlon. Autodidacte passionné des méthodes d'entraînement, je suis mon propre coach depuis 6 ans et applique ma devise "S'entraîner sérieusement sans se prendre au sérieux" pour progresser tout en prenant un maximum de plaisir !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here