Peut-on être performant sans un vélo à 5000 € ?

6
4036

Salut les Addicts ! Sujet vélo aujourd’hui et sujet économie à la fois. En course à pied, le matériel est secondaire. Une bonne paire de chaussure aide à la performance mais ça reste marginal et dans un budget accessible à tous. Côté vélo, si on veut être sur un pied d’égalité avec les autres ça se complique puisque un équipement de vélo complet peut aller de quelques centaines à près de 20.000 euros en passant par le vélo à 5000€, finalement assez courant à croiser là ou je m’entraîne… Je trouve ça dommage que les résultats puissent (en partie) dépendre de l’argent qu’on a à mettre dans le matériel mais c’est comme ça ! D’ailleurs, est-ce que le matériel est aussi important qu’on veut bien le croire?…

Mon matériel de débutant, pas de vélo à 5 000€

Débutant mais quand même en quête de performance (je reste un compétiteur quel que soit le domaine !), je me suis intéressé à progresser avec un matériel assez restreint :

Vélo de tri : liquidation de l’automne dernier 600€ (au lieu de 1 400€)

Chaussures + pédales : 0, mes anciennes de VTT (valeur 100€ mais aucun investissement au final je les ai depuis 5 ans!)

Tenue : tri combi b-twin soldée à 32€

Casque : Bell le plus basique chez Decathlon 29€

Total : 861€

La matériel n’est pas une fin en soit !

Peut-on être performant à vélo avec 1000€ de budget ?

Ce que j’ai appris lors de cette première année de vélo, c’est de ne pas faire de complexe sur le matériel. Certes, un bon vélo fait gagner du temps. Mais ce n’est pas une formule magique et 3 autres points en font gagner encore plus selon moi :

Le cycliste : même avec le meilleur vélo du monde il faut toujours pédaler. La manière dont on s’entraîne est l’élément central
La technique : comme en course, une bonne technique c’est un gain d’efficacité énorme qu’il serait dommage de négliger
L’aérodynamisme : à vélo, plus on va vite plus on dépense d’énergie uniquement pour lutter contre l’air.

En intégrant ces 3 points, j’ai commencé à m’entraîner avec mon petit matériel de débutant, motivé à progresser et à me faire plaisir tout simplement. Et ça marche ! Je roule aujourd’hui à des rythmes que je pensais impossible à tenir il y a encore quelques mois… Je suis capable de rouler 1h30 à 35km/h (sur le circuit de F1 au revêtement parfait, il faut quand même le préciser) tout en restant en endurance fondamentale.

Stratégie d’investissement progressif

Ma conclusion sur le matériel de vélo ? Allez-y avec ce que vous avez au début, attendez de trouver une belle opportunité en fin de saison si vous voulez vous essayer au vélo de triathlon. À moins d’avoir le budget, je n’irais pas acheter un vélo haut de gamme dès le début. D’autres investissements sont bien plus rentables… Ils ne coûtent rien comme l’entraînement, le travail de sa technique, de son aérodynamisme… Ou presque rien comme un Bike Fit avec un professionnel pour avoir une position optimale sur son vélo… C’est par là que j’ai commencé et je ne pourrais que vous encourager à faire de même !

Je m’y plais, j’envisage des compétition donc oui je regarde à d’autres investissements, mais ça ne m’a en aucun cas empêché de me faire plaisir et de progresser jusque là. Au contraire, se savoir “handicapé” par un matériel moins rapide que les autres est un challenge supplémentaire pour le compétiteur que je suis, la motivation n’en sera que plus grande si j’arrive à terminer devant certains qui pourraient faire de l’ombre à Chris Froome lors de ces contre-la-montre en terme de matériel utilisé ! 😉

PS : Et je pense que j’ai ensuite prouvé lors de mon premier duathlon (que vous pouvez retrouver ici) que en effet l’habit ne fait pas le moine ! 😉

6 COMMENTS

  1. bien d’accord avec toi!! des fois on se demande si le sportif fait du sport pour faire un défilé de mode des dernières tendances, derniers modèle….ou si c’est seulement le pouvoir du sport qui le porte!! faire du sport , prendre du plaisir, c’est l’essentiel!!! et à moins d’être un compétiteur, d’en faire son métier…ou là l’investissement dans du bon matos, de bon outils se justifie…après c’est de la frime…selon moi!!
  2. Merci ça fait plaisir à lire. Tu as une super belle promo sur ton vélo et ça me permet de rêver un peu à un possible changement du mien (qui est vraiment trop entrée de gamme et peu enclin au tri, il faut le dire quand même.) 🙂
  3. Bonjour Niko ,Je pense qu’on s’entraîne pas mal sur les mêmes sites d’entraînements mais je suis pas mal plus vieux que toi .D’accord pour l’équipement ,un bon vélo de route et des barres sont suffisantes si on ne fait pas de compétition pro-actives .Je vais essayer ton programme de course et il me semble assez légers pour un triathlètes amateur .De 11 a 12 heures sem est le maximum que mon corps expérimenté peut se permettre a long terme .Il faut diviser ce temps pour 3 sports assez demandant et un peu de muscu .Mes résultats en compétition course ont beaucoup baissé depuis mes débuts en triathlon ,ex 4 h00 marathon vs près de 5h00 .Est-ce normal ou trop d’entrainement ? Il faut dire que c’est beaucoup plus agréable de s’entraîner pour 3 sport différend qu’un seul .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here